jeudi 16 avril 2015

Lettre ouverte au maire de Villecresnes

Voici le texte d'une lettre ouverte adressée au maire par Sylvie ZANOUNE, pour le compte des élus du Groupe Villecresnes Avenir, suite de la réunion du conseil du 10 avril.

Je vous adresse cette lettre afin de tenter de vous expliquer pourquoi notre groupe a été amené à quitter la séance du conseil municipal ce vendredi 10 avril.

Nous demandons un minimum de respect pour la fonction dont vous avez la charge. Votre attitude vis à vis de votre opposition ressemble fort à une espèce de vengeance tant il est clair que vous avez très mal vécu vos nombreuses années passées "du mauvais côté" ...

Permettez-moi de vous rappeler que jamais vous n'avez été traité comme vous vous permettez de le faire aujourd'hui. Lors des débats d'orientations budgétaires, des présentations de comptes administratifs ou encore de votes de budgets, votre prédécesseur ne vous a jamais interrompu. Jamais le règlement intérieur n'a été invoqué pour vous empêcher de vous exprimer. C'est vrai que vos rapides interventions n'étaient pas de nature à démontrer une quelconque dissimulation ou incompétence !

Certes vous avez le pouvoir d'organiser les débats, mais pas celui de l'irrespect et de la censure : nous sommes encore en démocratie. Couper le micro à un conseiller comme vous l'avez fait relève de l'abus de pouvoir : je vous remercie de relire les articles 15 et 16 du règlement intérieur.

Lorsque nous vous avons interpellé sur la baisse de plus de 20% des subventions attribuées au Comité des fêtes et à l'ACSFV vous avez demandé à votre adjoint d'intervenir. Pour couvrir votre volonté de "sanctionner" ces associations, ce dernier a prétexté une mauvaise gestion des attributions des subventions par la précédente équipe : cette nouvelle attaque mensongère a été celle de trop !

Nous aurions voté positivement la délibération 30 et étions impatients de connaître vos réponses à nos questions mais j'espère que vous comprendrez que c'est votre attitude qui empêche dialogue et sérénité au sein de notre conseil municipal !

Je vous prie d'agréer, Monsieur le Maire, l'expression de mes salutations distinguées.*

Nous avons déjà relaté la manière dont ce conseil fût mené. Cliquer ici pour relire

Pour vous permettre de vous rendre compte de l'impréparation des réunions, ainsi que de l'agressivité et de la partialité du maire, tant vis à vis des élus de l'opposition que d'associations qui n'ont pas l'heur de lui plaire, nous mettons en ligne deux vidéos.
  • La première met en évidence son amateurisme et celui de ses équipes ainsi que la manière brutale avec laquelle il cherche à museler l'opposition

  • La seconde montre comment il met une association à l'index. L'AVÉSF est une association villecresnoise, qui dispense des cours de langues à des Villecresnois et qui se voit refuser la mise à disposition de locaux et son référencement sur le site de la ville. 

Dans les prochains jours nous mettrons en ligne l'intervention de nos élus sur le budget et surtout sur la contestation forte et argumentée de la décision du maire de procéder, à ce qui est, pratiquement, la plus forte hausse d'impôts du Val-de-Marne. Vous verrez comment face à cette démonstration, il perd ses nerfs et coupe le micro de l'élu qui s'exprime.

5 commentaires:

  1. Quelle tristesse, cette mascarade de Conseil Municipal !!! Mais si, « ça » a de l'importance, une opposition qu'on empêche de s'exprimer et qui quitte la salle du Conseil. On n'est pas en Corée du Nord ! Notre maire n'a pas été élu à l'unanimité des habitants de Villecresnes, même pas par 54 % des habitants majeurs, mais seulement par 54 % des votes exprimés, ce n'est pas du tout la même chose. De plus, une fois élu, il est le Maire de tous les Villecresnois, et pas seulement de ceux qui l'ont élu. Ça s'appelle la démocratie, et c'est le contraire du clientélisme actuellement en vigueur.
    Parmi ses démagogiques promesses de campagne, figuraient deux perles :
    - D'abord, la création d'un « comité des sages » : pour l'instant je n'ai vu qu'on conseil des vieux, et encore je reste polie !!! Pourtant, on aurait bien besoin de « sages » pour ramener toute cette équipe à la raison, et rappeler les règles élémentaires de démocratie et de savoir-vivre.
    - Ensuite, le « numéro vert » pour joindre directement Monsieur le Maire. Je n'y ai bien sûr jamais cru, mais j'ai quand même appelé la Mairie pour qu'on me communique ce numéro, les services tombaient des nues, évidemment ! Comment peut-on promettre quelque chose d'aussi stupide ??? Pourtant, ce serait « pédagogique », si ce « numéro vert » existait, d'y passer 1800 coups de fil lui rappelant que l'opposition existe et entend qu'on la respecte !!!
    En résumé, on aimerait :
    - que les règles démocratiques soient respectées,
    - qu'on nous explique les incohérences permanentes : par exemple, bulletin municipal de mars 2015, la majorité se plaint : « orientations budgétaires : un débat esquivé par l'opposition ». 10 avril 2015, l'opposition veut s'exprimer sur le budget, Monsieur le Maire coupe le micro !!!
    - qu'on arrête de nous prendre pour des imbéciles, par exemple en nous faisant payer un audit, et en refusant ensuite d'en communiquer les termes parce qu'il serait confidentiel,
    Faute d'avoir un numéro vert, on voudrait pouvoir lui dire : Monsieur le Maire, arrêtez, vous allez dans le mur et nous avec ...

    Une Villecresnoise attristée et très inquiète

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. On ne peut que pleurer et souscrire à ce commentaire qui se trouve sur ce blog...
      Hélas !...
      Les Villecresnois avaient cru les contre-vérités de la campagne électorale de 2012. Ils avaient pensé choisir un gestionnaire auréolé.
      Ils ne voient qu'une équipe non préparée, brouillonne et incompétente.
      Depuis un an, Villecresnes dégringole. Les prix des services s'envolent (on perle même de rembourser certaines sommes indûment perçues par la ville ! ). Les impôts locaux s'envolent de la même manière (+11%).
      Alors certains commencent à penser qu'ils se sont fait floués.
      Trop tard !...

      Supprimer
    2. Ha le fameux numéro vert, mais j’espère bien que l'on vas y échapper, parce que c'est très loin d’être gratuit:

      Gratuit pour l'appelant mais pas pour votre entreprise (l'entreprise étant la mairie, c'est le contribuable!!! )
      Un numéro vert entraîne quelques inconvénients :
      L'appelant ne paie pas et cela pourra engendrer de nombreux appels « parasites ».
      Vous êtes dans l'incapacité de maîtriser la facture téléphonique : plus on vous appelle, plus vous payez.
      La mise en place d'un numéro vert exige le paiement d'un abonnement mensuel (60 € par mois).

      Alors pourquoi payer un truc qui de toutes façon est gratuit pour au moins tous ceux qui lise cet article (vous avez un forfait internet appel gratuit vers les no fixe)
      Rien ne vous empêche d'appeler le "dieu villecresnois" a longueur de journée!

      Supprimer
  2. Je ne crois pas au hasard…

    Je crois savoir que l'ACSFV est une association qui œuvre avec succès au rayonnement culturel de notre commune. Elle organise les Rencontres Artistiques de Villecresnes, manifestation incontournable pour les amateurs de peinture et de sculpture comme pour les photographes.
    Je n'ai manqué aucune des expositions proposées et je puis affirmer que la qualité des œuvres présentées hisse Villecresnes à un niveau dont chaque Villecresnois peut être fier.

    Le comité de jumelage a permis à notre ville de s'ouvrir à l'extérieur, de faire la connaissance de gens différents, de langages, de culture, de traditions, de gastronomie et d'humour différents. Des échanges fructueux et des relations d'amitié ont pu être noués avec nos amis italiens et allemands.
    Grâce aux bénévoles de cette association Villecresnes est sortie de son tragique isolement.
    Non je ne crois pas au hasard…
    Ce maire adepte du retour "aux vraies valeurs", à l'enfermement, au repli sur soi, à la peur de l'autre.
    Ce maire qui ne laisse pas l'opposition municipale s'exprimer, qui invoque le recours au règlement et les sanctions à l'encontre de ses opposants.
    Ce maire qui a été félicité après son élection par l'ancien chef de file d'une cellule villecresnoise du FN.
    Ce maire qui sanctionne la culture et l'ouverture d'esprit.

    Non je ne crois pas au hasard et ce maire m'inspire les pires inquiétudes…

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Villecresnes Avenir20 avril 2015 à 12:13

      A nous également il inspire les pires inquiétudes et d'autres sentiments que nous vous laissons deviner

      Supprimer