mercredi 1 octobre 2014

Deux coups de gueule

          Signature-bail-villecresnes    Commerce-villecresnes

Le premier est destiné à ceux de mes concitoyens qui, à l'automne
2013, faisaient connaître à la municipalité leur mécontentement, de voir le magasin “Aux Quatre Saisons” risquer de devenir une agence immobilière. Ils souhaitaient, à juste titre, le maintien d'un commerce de proximité. Le conseil municipal à l'unanimité a alors autorisé le Maire à préempter ce commerce et à le revendre quelques mois plus tard avec la même destination. Ou sont aujourd'hui les mécontents de l'époque ? Pourquoi si peu d'entre eux sont-ils devenus clients ? Faut-il de nouveau attendre que, de guerre lasse, le commerçant soit contraint de baisser le rideau pour laisser place à une banque ? Si, comme nous le croyons, le commerce de proximité est crucial pour la vie de notre commune, alors FAISONS LE VIVRE
                                         LaRue    Devenir de LaRue_01

Le second s'adresse aux élus du Plateau Briard. 
Nous avions attiré leur attention, en juin, sur la situation du centre culturel LaRue. (On trouvera ci-joint une photo de notre courrier).
Grâce à son offre culturelle riche et variée, au confort et la convivialité de ses installations, ce centre est une chance pour les habitants de notre territoire. C'est aussi une opportunité pour nos communes qui, en général, ne disposent pas d'équipement de ce type et qui se trouvent contraintes d'aménager, de manière coûteuse, des gymnases ou des salles polyvalentes pour des manifestions ne réunissant qu'une centaine de personnes.
Il suffisait aux dites communes de décider d'y organiser quelques manifestations par an, pour assurer à peu de frais, la PÉRENNITÉ de ce centre. Comme son créateur, on ne peut que regretter cette absence de réactivité ou de volonté.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire