jeudi 19 juin 2014

Le maire de Villecresnes persiste dans le mensonge

TéléchargementDans la dernière livraison du “Villecresnes mag” deux phrases montrent le peu de considération dans laquelle le nouveau maire tient ses administrés.

Concernant le projet de réforme des rythmes scolaires il écrit : “Compte tenu de ces éléments et de l’avis quasi unanime des associations de parents d’élèves, des enseignants et des personnels municipaux, j’ai été conduit à informer l’académie le 6 juin, que je ne mettrai pas en place cette réforme en 2014”
Il oublie de dire que son courriel du 6 juin était destiné à demander aux services de l'Education Nationale de ne pas tenir compte de ses propositions adressées par courrier quelques jours plus tôt, sans aucune concertation avec quiconque. Pris de panique lorsqu'il a pris conscience de sa bévue, il a tenté de se rattraper, mais la photo ci-dessous ne laisse aucun doute quant au confort de sa situation et à celui de de son adjointe qui se cache.
Rythmes-scolaires-villecresnes

Page 10, il parle ensuite d'un déficit de 3,3 millions d'€. Que dit le dictionnaire : “Déficit, nom masculin singulier, différence entre les dépenses et les recettes, ces dernières étant inférieures”.
Monsieur GUILLE ment donc encore puisque, la recette est réelle. Si une partie de ces 3,3 millions d'€ vient à manquer au budget, ce sera par la seule volonté du nouveau maire qui souhaite baisser le prix de vente des terrains du Bois Prie Dieu. D'ailleurs il devra l'avouer lors d'un prochain conseil et assumer les conséquences de son choix vis à vis, notamment, des riverains de la rue du Dr Bertrand

Le maire de Villecresnes prend vraiment les lecteurs et les électeurs pour des imbéciles.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire