lundi 12 septembre 2016

Une TROISIÈME condamnation pour le maire de Villecresnes

Le tribunal administratif de Melun vient d'annuler une décision de monsieur Guille pour la TROISIÈME FOIS en quelques mois.

Le maire et son adjoint à l'urbanisme (bien passif), s'étaient acharnés, sans aucune raison technique ou urbanistique valable, à refuser un permis de construire à un Villecresnois, et ce malgré une injonction préfectorale à annuler la décision de refus. 


Les annulations répétées de ses décisions par la justice démontrent, une nouvelle fois les approximations, la méconnaissance des dossiers, l'incompétence générale et surtout l'esprit partisan à partir desquels le maire de Villecresnes prend ses décisions.

A ceux qui lui chercheraient encore des circonstances atténuantes du type “le pauvre, il est si mal entouré” nous citons le proverbe chinois très connu : le poisson pourrit toujours par la tête.

2 commentaires: