mardi 6 septembre 2016

A Villecresnes les familles sont sacrifiées


Dans un article publié dès le 8 octobre2014, nous posions déjà cette question :

“ La nouvelle municipalité aime-t-elle les familles ? ”

Aujourd’hui, après deux années où nous avons pu observer les choix, les pratiques et les décisions de Monsieur Guille et de ses adjoints, la réponse est on ne peut plus évidente.

Les familles et les jeunes ménages ne sont pas une priorité pour cette équipe municipale composée en majorité de seniors.


Page 6 du magazine de juin 2016
En effet, outre la décision du maire de revenir sur sa promesse de gratuité du transport scolaire des enfants d’ATILLY transférés au nouveau groupe scolaire du bois d'Auteuil, (Cliquer ici pour voir la pétitionlancée par des parents d’élèves) les attaques et les mauvais coups réservés aux familles furent nombreux depuis le début de la nouvelle mandature
  • La hausse des impôts locaux de 11%, infligée à tous mais singulièrement aux familles qui, c’est évident, ont les charges les plus lourdes.
  • L’accroissement des tarifs de la restauration scolaire et des activités périscolaires compris entre 15 et 35% selon les services.
  • L’augmentation de 30 à 50% des tarifs de certaines prestations du club ados pour l’année 2016. Le seul argument péniblement avancé fut la comparaison avec les villes environnantes, ce qui n’a aucun sens.
  • L’application, entre septembre et décembre 2014, d’une tarification passerelle abusive de 1,10 € les 30 minutes, un tarif par ailleurs illégal.
  • La réduction des dispositions proposées dans le cadre du Système Minimum d’Accueil.
  • La baisse considérable des aides du CCAS aux familles vivant en dessous du seuil de pauvreté, à celles ayant des difficultés passagères de budget suite à un imprévu ou dans l’impossibilité de faire face à des besoins vitaux (logement, nourriture, eau, énergie).
Par contre ce même maire n’hésite pas à subventionner les voyages de quelques privilégiés, à payer totalement celui de sa première adjointe, à attribuer des frais de petits déplacements à ses élus, à se doter d’une carte bancaire à débit important, à attribuer une rémunération hors normes à sa Directrice Générale des Services et à la virer quelques mois plus tard, à couvrir les agissements d’adjoints qui achètent sans respecter les procédures, à payer cher un audit destiné à couvrir ses mensonges, à dépenser des sommes importantes en frais d’avocat pour le défendre, souvent sans succès, devant les tribunaux en raison de ses pratiques irrespectueuses de la loi.

Monsieur le maire, il serait temps que vous compreniez que les familles et la jeunesse constituent l’avenir de nos communautés humaines et qu’elles doivent être traités en conséquence, c’est-à-dire avec intelligence, générosité et sans parti pris.

2 commentaires:

  1. Pour avoir réalisé la rentrée avec ma fille et entendu parlé d'autres parents qui ont fait la rentrée avec leurs enfants dans la nouvelle école. Je confirme que le bien-être des familles n'est pas leur priorité !! Une catastrophe cette rentrée : problème d'horaires, d'organisation, de fonctionnement et j'en passe...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tout à fait d'accord avec vous pour cette nouvelle école mais je pense que la Directrice de cette école y est pour beaucoup car c'est une personne très mal organisée et peu réactive ...

      Supprimer