samedi 26 avril 2014

La censure se met en place !

IMG_0005C'est souvent dans les premières semaines  que lors de la mise en place d'une nouvelle équipe à la direction d'une entreprise, d'un état, celle-ci cherche à imprimer une nouvelle direction en prenant quelques mesures pour marquer les esprits. A Villecresnes, la majorité municipale nouvelle n'aura pas enfreint cette règle. Pour elle l'information ou plutôt la fin d'une information libre est une priorité.
La Newsletter aurait dû paraître début avril. Elle ne paraîtra pas. Elle a été remplacée par un courriel faisant juste état des résultats des élections municipales.
De même le "Villecresnes Mag” était logiquement dans les tuyaux pour paraître à la mi-avril. Il ne paraîtra pas.
Les manifestations principales de la ville étaient jusqu'à l'élection du maire diffusées sur les tableaux d'information de la mairie. Il aura fallu attendre un mois pour que celui du centre ville, commandé par l'ancienne municipalité, soit enfin installé.
Mais soyons honnêtes, cela était annoncé dans le programme de la nouvelle équipe.  (Voir photo)
Com GG
Ce n'est pas tout. Les messages que vous adresserez aux élus de la majorité municipale seront systématiquement reçus, aussi, par l'élue en charge de la communication. Une belle manière de vouloir contrôler l'opinion publique. Un véritable “centralisme démocratique” destiné, probablement, à éviter les réponses hasardeuses des élus concernés. Pas très flatteur pour elles et eux. Vérifiez vous-même sur la page :http://www.villecresnes.fr/municipalite/conseil-municipal/vos-elus/
La direction prise est donc celle d'une véritable censure et d'un encadrement injustifié de la communication. Il s'agit de contrôler les échanges de courriels entre administrés et élus. Alors que des courriels sont juridiquement des courriers privés. Cette pratique est à la limite de la légalité.
Beaucoup de Villecresnois ne veulent pas cela pour leur ville. Cette équipe n'a pas été élue pour faire ce sale boulot.
La main mise d'un pouvoir sur l'information est toujours le signe de sa grande faiblesse.
Une autre politique de la communication est possible.
Une autre manière de faire est possible et doit être mise en place. Dites-le haut et fort !

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire