samedi 19 avril 2014

Au conseil municipal du 15 avril 2014

élus Villecresnes Ambition au conseil municipal de VillecresnesLe groupe VILLECRESNES AMBITION représenté par Jean-René CULLIER de LABADIE, Sylvie ZANOUNE, Annie-France VIDON, Didier FABRE, Anne-Marie MARTINS, Didier GIARD a fait une déclaration préalable qui précisait qu’il serait attentif à défendre les intérêts de tous les Villecresnois et s’attacherait à ce que les idées de justice, de solidarité, d’écoute et d’ouverture soient prises en compte.
Les points essentiels du conseil :
1/ Monsieur G. GUILLE a proposé la candidature de M. Alain CHAMBART pour représenter Villecresnes au comité du syndicat mixte pour l’assainissement et la gestion des eaux du bassin versant de l’Yerres (SYAGE). Or cette personne ne réside pas sur Villecresnes et n’est pas élue sur une autre commune. Il y a tout lieu de penser que c'est à la demande expresse des dirigeants de l'UMP, et pour des raisons politiciennes que cette curieuse nomination a eu lieu. Est ce à dire que le Maire de Villecresnes est sous tutelle ? Nous avons voté contre cette délibération.
2/ Monsieur G. GUILLE a proposé de modifier le CCAS en commission municipale. Nous sommes intervenus en précisant que la loi n’autorisait pas cette transformation. Nous n’avons pas été entendus. En conséquence, nous demandons l’annulation des délibérations correspondantes.
3/ Une subvention pour les ateliers du réveillon était présentée par l’Adjoint en charge des sports et de la vie associative, sachant qu’un lien de parenté existe avec la présidente de la dite association. Y-aurait-il déjà conflit d’intérêt ?
4) Lors du vote des indemnités des élus nous nous sommes étonnés que l'opposition ne percevrait rien, alors qu'elle était indemnisée au cours de la précédente mandature. M. GUILLE a refusé de donner la moindre explication sur cette décision, prouvant ainsi une intolérance de mauvais augure vis à vis des représentants de 46% des Villecresnois. La férocité du pouvoir et la culture de captation de la rente sont mauvais conseilleurs.
Au final, ce premier conseil aura démontré une grande incapacité de cette équipe municipale à maîtriser les sujets.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire