mardi 2 juillet 2019

Est-il encore possible de bien vieillir à Villecresnes ?


« Considérant que le service d’aide à domicile ne répond plus aux besoins des personnes »

C’est en ces termes que le maire, Gérard Guille,  a justifié la fermeture du service d’aide à domicile. 
Non, ce n’est pas une mauvaise farce mais la bien triste réalité à laquelle nos aînés doivent faire face au pire moment de l’année en ce début des vacances d’été.

 La fermeture du service est effective depuis le 1er juillet 2019, après une cessation brutale et sans préavis de la presque totalité des interventions en juin.

« Considérant que les bénéficiaires du service ont été informés de l’arrêt de l'activité du service et que ceux qui l’ont souhaité ont été accompagnés pour trouver un autre prestataire… » 

Dans les faits, rien ne devait filtrer de la décision prise. Les intéressés ont été Informés au dernier moment et pour beaucoup, après un mois de mai sans prestation, générant une inquiétude bien compréhensible et un accompagnement qui se résume à la communication d’une liste téléphonique de prestataires.

« Considérant que quel que soit le service intervenant, les caisses de retraite et le département ont mis en place des aides financières… »

C’est pour beaucoup une augmentation importante de leur contribution personnelle. 
Pourquoi fermer un service qui donne satisfaction aux bénéficiaires ? Imprévision et gestion comptable sont les éléments qui guident ce maire.
Nous dénonçons fermement cette politique de l’exclusion. 

Bien vivre à Villecresnes ? Nos séniors, à qui il est reproché de vieillir, en font l’amère expérience.


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire