mardi 5 février 2019

Il était une fois… un petit budget participatif


Que penser de ce budget ?
Après 5 années de pouvoir solitaire, le maire se convertirait-il aux vertus de la démocratie participative ?

Avec plus de 50 propositions, les Villecresnois montrent qu’ils veulent être associés à la vie de leur ville.

Nous retrouvons beaucoup de propositions identifiées lors de nos rencontres, Un certain nombre d’entre elles font partie du nouveau projet municipal porté par Patrick Farcy.

Les Villecresnois demandent également à être associés à la réalisation de ces projets. L’efficacité d’une équipe doit être jugée sur sa capacité à agir conformément à la demande.

Au bout de 5 ans de mandature, proposer un budget de 2€ par habitant alors que la moyenne nationale est à 5€ n’est pas un gage de démocratie participative mais une manœuvre électorale permettant de présenter en exemple la mandature de G. Guille.

Ce budget participatif n’est qu’un petit élément de la vie démocratique. Utilisé seul, il ne donne qu'une illustration de la démocratie locale. En réalité, les habitants sont exclus des choix importants de la commune.

Nous aurions souhaité par exemple, être consultés sur le choix structurant de l’aménagement coûteux de notre centre-ville et la suppression de places de parking. Ce sont des enjeux de plusieurs millions d’euros ! En revanche, nous n’avons eu qu’une gouvernance verticale et sans concertation ni écoute du maire.

A 14 mois des échéances électorales la ficelle est grosse.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire