mardi 19 février 2019

L’Atelier Médical du maire, la nouvelle maison qui soigne ?


Nous manquons cruellement de médecins généralistes. La situation vient de s’aggraver avec le départ du Dr Dormont. 
Sans concertation préalable, le maire a décidé de créer une maison médicale aux ateliers de Beaumont, rue d’Yerres, le coût de l’opération est annoncé à 150.000 €. Est-ce la solution ?

Il y a déjà un cabinet médical en centre-ville, rue des Jubennes, là où exercent les Docteurs Favreau et Cheront-Mahaut et un cardiologue, le Dr Moreau. Ce cabinet est à la recherche d’un nouveau médecin. Cette recherche nous parait prioritaire.
Le nouveau local proposé par le maire n’apporte aucune amélioration à la situation actuelle, bien au contraire. Ce bâtiment, excentré du centre-ville, ne comporte que 4 espaces de consultation répartis sur 2 niveaux. 


Nous pensons qu’un jeune médecin préférera rejoindre ses confrères pour des raisons évidentes de répartition de charges, de mutualisation du pôle de secrétariat médical et de partage d’expériences.

D’expérience, les médecins nous disent qu’il serait préférable d’étudier un accompagnement sur les 3 premières années afin d’attirer de nouveaux praticiens. Ils sont à la recherche d’un nouveau confrère, alors pourquoi ne pas les aider dans leur recherche en étudiant cet accompagnement.

Dans le cas contraire, le risque du départ des médecins actuels est réel, les charges supportées se concentrant sur les seuls médecins restants.

Ensuite, l’immeuble où se situe le laboratoire d’analyse médicale, rue du Relais, se propose d’accueillir à terme 3 nouveaux médecins. 

Nous ne manquons pas d’infrastructure mais de médecin. Quand on se trompe de diagnostic on risque d’aggraver la situation du malade.



Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire