mercredi 2 décembre 2015

Villecresnes Avenir a tenu son assemblée générale

(La photo ci-dessus a été volontairement floutée pour protéger nos adhérents)

L’association Villecresnes Avenir a tenu samedi son assemblée générale ordinaire. Plus de 60 de nos adhérents étaient présents.
Le Président, Daniel WAPPLER, a dressé le bilan des actions réalisées depuis la création de l’association en les regroupant en trois thèmes :
  • Le travail effectué par le “Shadow Cabinet” pour préparer en profondeur les points soumis à la délibération du conseil municipal. Grâce à ce travail, les élus de l’opposition montrent une maîtrise des dossiers bien supérieure à celle des élus de la majorité. Chacun aura pu le constater par la lecture des procès-verbaux officiels de conseil ou en visionnant les vidéos que nous mettons en ligne. Notre dispositif se complète par la préparation de questions posées au maire à la fin de chaque séance afin de “faire sortir” des problèmes qui, sans cela, ne seraient jamais abordés.
  • La communication. Nous disposons de plusieurs outils dont nous nous efforçons de développer la complémentarité : un site internet ou blog, une page Facebook, des newsletters, un compte Twitter. Chiffres à l'appui, les participants ont pu observer  que sur l’ensemble des supports les indices de lecture et les taux d’engagement ont été multiplié par 3 en quelques mois. On note une interaction plus marquée sur certains sujets tels que le plan de circulation, la hausse des impôts, les sujets de gouvernance et notamment les questions d’éthique et de probité.
  • Les recours administratifs ou judiciaires auxquels nous sommes contraints par l’attitude opaque du maire et de son administration.
    • L’action menée devant le tribunal administratif, par nos élus à propos du règlement du conseil municipal. Le jugement, rendu le 18 novembre, annule l'article 23-c et enjoint  au maire d’en soumettre une nouvelle rédaction, respectant la loi, dans les deux mois. 
    • La requête introduite par l’ancien maire à propos du refus du maire de communiquer l’audit financier réalisé à l’été 2014, sur fonds publics. Le jugement est attendu dans les premiers jours de janvier, et nous voyons mal le juge ne pas nous donner raison. 
    • La plainte contre Gérard Guille pour diffamation, avec constitution de partie civile de plusieurs élus et anciens élus, accusés d'avoir volé des dossiers. Un juge d’instruction doit être désigné.
    • L’alerte adressée récemment à la chambre régionale des comptes pour les achats de véhicules, en raison du risque de conflit d'intérêts.
    • Plusieurs recours à la CADA puisque le maire refuse de communiquer des documents publics.

L’ensemble des adhérents présents ou représentés ont ensuite approuvé à l’unanimité le rapport d’activité présenté par le Président ainsi que les comptes de l’exercice 2014 et ceux, estimés, de 2015. Ils ont également, à l’unanimité, validé la stratégie proposée.

Pour 2016, les objectifs suivants ont été retenus :
  • Maillage plus dense des quartiers de Villecresnes pour être au plus près d'attentes spécifiques
  • Organisation de réunions publiques “d’information-débat” autour de thèmes d’intérêt général
  • Mise en place d’un groupe d’analyse prospective pour anticiper les modifications à venir dans notre environnement socio-économique et politique
L’année 2015 aura été une année de mise en place du cadre fixé à l’association.  Le prochain exercice devra permettre d’aller plus loin.
Pour conclure, il est rappelé que le rôle de l’opposition est de défendre sa propre vision ainsi que l’intérêt de ceux qui lui ont fait confiance, et de préparer le futur, mais en aucun cas de participer à la mise en œuvre du programme de la majorité. C’est évident, mais c’est encore mieux en le disant. Nous avons choisi de le faire par notre capacité de travail, nos compétences, notre ténacité, c’est-à-dire avec professionnalisme. Et sur ce terrain nous ne souffrons pas de la comparaison avec l’équipe majoritaire.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire