vendredi 13 décembre 2019

Gérard Guille débouté par le tribunal

Le Parisien 13/12/19
Le 1er octobre 2018, à la suite d’un conseil municipal houleux, notre blog avait publié un compte rendu de cette séance au cours de laquelle avait été lue publiquement une lettre que Madame Isabelle LAFON, ancienne adjointe du maire Monsieur Gérard GUILLE, avait adressée au procureur de la République pour dénoncer un certain nombre de pratiques au sein de la mairie. <cliquez ici pour revoir l'article>

En décembre 2018, Messieurs GUILLE, maire en exercice et Valère VILLA, adjoint au maire en exercice, avaient cru pouvoir intenter une action en justice pour diffamation à l’encontre de Daniel WAPPLER, Président de l’association Villecresnes Avenir et d’Isabelle LAFON auteur de ladite lettre au Procureur.

Par jugement en date du 11 décembre 2019, le tribunal correctionnel de Créteil a intégralement relaxé de toutes poursuites Isabelle LAFON et Daniel WAPPLER.

Le Tribunal a considéré que les propos litigieux qui avaient « été tenus s’inscrivent dans un contexte politique au sein d’une municipalité » et qu’il s’agissait d’une « expression mesurée dans le cadre d’un débat politique ».

Les Juges ont souligné que la lettre de Mme LAFON au Procureur avait d’abord « été lue lors d’un conseil municipal » … et que le but d’Isabelle LAFON et Daniel WAPPLER était « légitime » car il consistait à « informer les membres du conseil et plus généralement les électeurs ».

Le Tribunal a également relevé que les termes utilisés par Mme LAFON et M. WAPPLER dans la lettre et sur le blog ne démontraient « aucune animosité personnelle » et que les éléments qu’ils présentaient étaient « étayés ».

Messieurs GUILLE et VILLA ont été condamnés à rembourser à Mme LAFON et M. WAPPLER une partie de leurs frais de Justice.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire