mercredi 20 avril 2016

Le maire étale ses insuffisances au grand jour


Voici la réponse de Villecresnes Avenir à cette lettre distribuée dans nos boites.

Lettre à Monsieur le maire de Villecresnes 

Vous venez de diffuser, dans toutes les boites, une lettre “spéciale” pour nous informer qu'au Bois d'Auteuil, vous auriez été trompé, non par l'ancienne équipe cette fois-ci, mais par de méchants constructeurs.

C'est à mourir de rire. Quelle mouche a bien pu vous piquer ? Pourquoi avez-vous décidé d'attirer ainsi notre attention sur vos errements dans la conduite d'un projet, qui était cadré depuis près de 3 ans, dont vous vous targuiez de changer la nature et la dimension et qui, au final, aboutira à plus de logements que nous ne l'envisagions nous-mêmes avant les élections.

Votre texte n’est qu’une arnaque de communication.

D'abord parce que vous faites mine de découvrir une situation dont vous avez certainement connaissance depuis de nombreuses semaines. En effet, dans votre lettre de janvier 2016 vous citez le chiffre de 362 logements au total tandis que l’EPF dans son communiqué officiel du 24 mars 2016 parle déjà de 384 logements. Vous ne pouviez donc pas ignorer l'existence d'un écart entre votre discours officiel et la réalité à la date de la cession des terrains par l'établissement régional.

Ensuite parce que c’est VOUS qui avez accordé aux constructeurs plus de mètres carrés de surface plancher que ce que nous avions prévu. En effet, ce que vous vous vantez d'avoir gagné sur les logements sociaux a été reporté sur les constructions du marché libre. Et c'était logique car le consortium de constructeurs ne pouvait accepter que la rentabilité globale du projet soit affectée par le changement que vous réclamiez. 

C’est VOUS encore qui avez souhaité un maximum de grands appartements. Vous pensiez probablement, de cette manière, réaliser une sélection des futurs Villecresnois par l’argent. La réalité économique inflige aujourd’hui un sérieux camouflet à vos idées.

Enfin comment ne pas faire le lien entre cette "découverte tardive" (qui traduit en fait une profonde méconnaissance des dossiers) et l'affaiblissement des compétences du service urbanisme ? Les élus de Villecresnes Avenir s'étaient opposés, à juste titre, à votre décision irréfléchie de supprimer le poste de Directeur du service urbanisme.

Aujourd’hui, dépassé, vous criez NON à la “sur-densification” immobilière. A qui s'adresse ce slogan ? Sûrement pas à l'opposition, ni aux Villecresnois qui n'y peuvent rien et encore moins aux constructeurs. Il ne peut s'agir que d'une tentative désespérée de nous faire croire que vous êtes un rempart contre le bétonnage, quand tout, désormais, démontre le contraire. (Bois d'Auteuil, rue du Dr Bertrand, rue Cavaillès, bientôt Allée Royale, et Place de la mairie)

A vous lire ou à vous entendre, le Groupe Fichet, le groupe European Homes, Free Mobile, tous ces professionnels abusent de votre bonne foi. Mais n'est-ce pas vous qui tentez de duper vos administrés ?

Plutôt que d'étaler dans toutes les boites à lettres l'étendue de votre naïveté et de votre manque de professionnalisme, vous devriez mieux préparer vos négociations, anticiper les problèmes, et travailler davantage vos dossiers avant de décider.

3 commentaires:

  1. Bonsoir,

    Je viens de faire quelques recherches et autant dire que les moyens d'empêcher la construction de logements supplémentaires est légalement impossible...

    "Avant la réforme des autorisations d’occupation du sol, il était déjà considéré que les travaux portant sur le intérieur d’immeubles existants, comme la transformation de grands appartements en appartements plus petits, n’entraînant pas de changement de destination, ni de modification de l’aspect extérieur ou du volume, ni de création de niveaux supplémentaires, n’entrent pas dans le champ d’application du permis de construire et ne peuvent être contrôlés à ce titre"

    http://www.efe.fr/edition/revue/pdf/BJDU-01-2010-chronique.pdf

    Autant dire que je vois pas d'intérêt autre qu'électoraliste dans la démarche "d'utiliser toutes les actions possibles afin que les promoteurs respectent leurs engagements concernant le nombre de logements validé par les permis de construire." afin de reprendre les termes du Maire...

    Un lecteur assidu

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Villecresnes Avenir21 avril 2016 à 23:38

      Merci pour votre contribution

      Supprimer
  2. Ce qui est d'autant plus choquant que M. le Maire aurait décidé d'augmenter le nombre de logements dans le quartier puisqu'il serait prévu de rajouter un immeuble supplémentaire en lieu et place de l'ilôt 8.1 (qui était initialement dévolu au promoteur Gambetta)...
    Lorsque Gambetta s'est retiré du projet, M. le Maire avait indiqué que cela faisait un terrain de moins à construire et, en contrepartie, il a lancé de nouveaux projets avec le promoteur MOA en bas du quartier (terrains à bâtir + immeuble).
    Or, quand j'ai interrogé l'urbanisme au sujet du devenir du terrain de l'ilôt 8.1, il m'a été répondu qu'ils avaient pour projet d'y bâtir un nouvel immeuble. Nouvel immeuble dont on ne trouve trace nulle part sur le site de l'écoquartier. Personne d'ailleurs ne parle de cet immeuble fantôme dont la construction devrait commencer bientôt et retarder d'autant les nuissances sonores pour les riverains car si la construction débute 6 mois après les autres, jamais le quartier ne sera terminé à la fin de cette année...

    RépondreSupprimer