mercredi 4 septembre 2019

La parole des élus: Conseil Municipal de juillet. Suppression des aides à domicile décidée par un conseil invalidé par le tribunal


Cette vidéo illustre le non-respect des décisions de justice

Le maire convoque un conseil d’administration du CCAS qu’il sait invalidé par le tribunal administratif de Melun afin de décider de la suppression des aides à domicile. 

En Conseil Municipal, il maintient cette décision jouant la montre et le fait accompli. Mais le maire n’est-il pas le premier magistrat de la commune ?

A noter : l’association Villecresnes Avenir s’abstient habituellement sur les créations de poste et mouvement de personnel. Cette fois-ci, elle a voté contre, ne pouvant identifier les personnes possiblement concernées, et provenant pour partie du service d’aide à domicile dans la mesure ou la décision a été prise par une instance invalidée. Nous ne nous opposons pas à la création des postes proposées que nous considérons comme nécessaire.


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire